Le Tigre de papier : revue d’un brûlot mulhousien (1996-2001)

5,00 

32 pages

Frais d’envoi gratuits !

En stock

Catégorie :

Description

Le plus petit journal du monde” ne fut pas seulement le sous-titre de cette insolite revue, imprimée chaque mois au risographe sur un papier au format A6 (14,8 x 10,5 cm), en filiation directe avec les pratiques de presse sous la Révolution française, et ses journaux aux formats “carrés” (14 x 7 cm ou 14 x 11 cm).

Le Tigre de Papier fut pareillement l’expression de colère d’un homme orchestre, Jean-Pierre Sallent, son créateur, directeur et rédacteur quasi-unique. Un indigné avant l’heure par toutes les injustices sociales, et ce faisant grand adepte des expériences rédactionnelles provocatrices et radicales.

Ancien rédacteur en chef de Klapperstei68, que nous relations dans le premier numéro de cette collection consacrée à la presse alternative (ou non alignée) de la région, Sallent aura consacré au Tigre les cinq dernières années de son existence.

En rugissant tout son saoul une demi-décennie durant, avant de regagner le pays des mangroves célestes, il nous laisse en héritage sa passion pour un journalisme politique mordant et frontal, que Jocelyn Peyret nous raconte ici par le menu, en revenant sur la trajectoire de cette personnalité hors norme.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Tigre de papier : revue d’un brûlot mulhousien (1996-2001)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi…