Le Sotré : le lutin vosgien de la contre-information

3,00 

En stock

Catégorie :

Description

Le Sotré est à l’origine un petit lutin facétieux capable d’aider le fermier dans ses travaux quotidiens ou, au contraire, de lui jouer quelques mauvais tours.

Son nom, issu du patois lorrain, signifie « Sorcier » bien qu’étymologiquement il dériverait du mot « satyre ».
Plus prosaïquement, pour les concepteurs du journal, comme il est indiqué en une du n°00, il est « le fruit d’une équipe de militants qui veulent se donner avec vous un moyen de dire tout haut ce qu’il est interdit d’écrire, de vouloir ou d’espérer. Un journal qui veut être : le moyen d’expression de tous ceux qui refusent de croire que leur situation est un cas, qui re- fusent d’être isolés, pour qui les conditions de vie ne sont pas le fait du hasard ; un moyen d’expression des plus faibles et des plus opprimés ; un moyen d’expression des luttes de tous les travailleurs, ouvriers, paysans, artisans, etc. ; un moyen d’expression de tous ceux qui luttent pour changer les rapports des hommes entre eux ; un moyen d’expression de tous ceux qui veulent l’abolition des privilèges de l’argent, des traditions sociales, familiales, culturelles ; un moyen d’expression qui sera ce que vous en faites par vos écrits, vos informations et votre diffusion. »

Jocelyn Peyret nous fait redécouvrir cette aventure de presse on ne peut plus singulière, autour d’un livret illustré et en couleur de 40 pages.

Informations complémentaires

Poids 0,06 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Sotré : le lutin vosgien de la contre-information”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…